09/07/2019

Restaurant et soirées dansantes inclusives : les belles initiatives mulhousiennes autour du handicap

Les personnes en situation de handicap sont encore bien trop souvent « entre elles » pour leurs activités, leurs loisirs et leur vie professionnelle. A Mulhouse, deux belles initiatives inclusives ont vu récemment le jour : les voici !

Un restaurant avec « un petit truc en plus »

 

Son nom est mystérieux…qu’est-ce donc que ce « petit truc en plus » promis par ce nouveau restaurant implanté place de la Paix à Mulhouse  ?

En phase de test depuis début juin, ce restaurant pas comme les autres ouvrira au public en septembre. Sa différence, son «petit truc en plus » ? Il emploie des personnes atteintes de trisomie 21. Cette belle idée, on la doit à Aurélie Bernard, responsable restauration au Centre de réadaptation de Mulhouse. Très souvent orientées dans des emplois en milieu protégé, les personnes trisomiques peuvent parfaitement, selon elle, s’inscrire dans un autre environnement. La restauration présente l’avantage de tâches simples et régulières, adaptées à leur handicap.

Avec ce projet, il s’agit aussi de faire se rencontrer deux mondes, qui se côtoient très peu, car le restaurant accueillera bien sûr des clients. Un joli pas vers la convivialité, le partage, et l’inclusion du handicap.

 

Une soirée dansante pas comme les autres

 

Ouvrir les portes d’une discothèque à des personnes handicapées, ce n’était pas forcément gagné d’avance. Pourtant, depuis 6 ans, le club 1900 de Mulhouse accueille cinq fois par an des dizaines de personnes en situation de handicap, notamment atteintes de trisomie, pour des soirées dansantes inclusives.

Cette initiative est portée depuis le début par Francis Schaller, administrateur à l’Adapei-Papillons Blancs. Elle connaît un succès grandissant. Danser de 20h à minuit dans un lieu non dédié au handicap, partager des moments forts et s’amuser…les habitués adorent. Ces soirées représentent un pas de plus vers l’autonomie et permettent l’accès à la normalité de personnes souvent « empêchées », comme les appelle Francis Schaller.

Vous serez surement interessé par :

16/07/2019

A.C.M.T.O. est certifiée Helix 3D, la prothèse de hanche électronique d’Ottobock !

Thomas, orthoprothésiste chez A.C.M.T.O., vient de décrocher la précieuse certification Helix 3D, la prothèse de hanche électronique créée par Ottobock. Ainsi nous sommes la première société d’orthopédie en Alsace à pouvoir proposer cet appareillage de pointe à nos patients. Deux journées pour maîtriser l’articulation de hanche Helix 3D Cette prothèse de hanche est d’une technologie […]

Lire l'article complet

09/07/2019

Étudiants en ergothérapie : une visite guidée pour mieux comprendre…et travailler

Le métier d’ergothérapeute, c’est un choix ou une vocation pour vous ? Théo, Pierre et Lucas : « On est tous les trois issus de la PACES. Mais on n’avait pas forcément souhaiter devenir ergothérapeutes. Ceci dit, aujourd’hui, on est ravis d’y être ! »     Qu’est-ce qui vous plait particulièrement dans vos études […]

Lire l'article complet

19/06/2019

Valides et personnes en situation de handicap moteur : comment faire du sport ensemble ?

Courir et marcher ensemble, c’est possible ! Quel que soit votre handicap, les courses et marches, notamment caritatives, peuvent être accessibles. Vous êtes en fauteuil ? Constituez une équipe et profitez de ces évènements un peu magiques, où la belle humeur et l’engagement sont de la partie. Nous l’avons fait pour les Mulhousiennes : une […]

Lire l'article complet

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

OK