21/01/2019

Quelles structures pour accueillir votre enfant handicapé à Mulhouse et environs ?

L’accueil de votre enfant en établissement spécialisé est notifié par la M.D.P.H. (maison départementale des personnes handicapées). Selon la nature du handicap notamment, elle peut vous orienter vers différentes structures. Nous avons choisi de vous en présenter quatre à Mulhouse et environs.

Nous intervenons dans ces lieux tant pour des prestations sur mesure de grand appareillage que pour les conseils en matériel médical.

L’I.E.M. des Acacias à Pfastatt

L’institut d’Education Motrice Les Acacias est une structure pilotée par l’A.P.F. France Handicap. Il accueille les jeunes déficients moteurs de 3 à 20 ans, en externat, en internat ou semi-internat.
Pour chaque jeune, un projet personnalisé est mis en oeuvre, dans la perspective d’une réelle participation sociale avec la recherche d’une autonomie de vie. Ce projet s’articule autour d’un soutien pédagogique fort, d’un accompagnement éducatif dédié et bien sûr de la prestation médicale adaptée.
Pour la prise en charge du handicap au quotidien, l’institut a mis en place une équipe pluridsiciplinaire, qui s’articule autour des médecins (rééducation fonctionnelle, de proximité et psychiatre). Elle comprend kinésithérapeutes, ergothérapeutes, infirmiers, orthophonistes et psychologues. Des bilans cliniques réguliers sont établis afin d’assurer un suivi rigoureux de l’enfant.
En savoir plus sur les Acacias à Pfastatt

L’I.M.P.je des Papillons Blancs à Mulhouse

L’institut médico-pédagogique pour jeunes enfants de l’A.D.A.P.E.I. les Papillons Blancs accueille les enfants de 3 à 7 ans dans une structure flambant neuve implantée au Parc des Collines. Polyhandicap, autisme et handicap mental sont pris en charge au sein de l’établissement. Les enfants plus âgés (6-14 ans) sont quant à eux pris en charge à l’I.M.P. de Bollwiller.
Aux Papillons Blancs, l’accent est mis sur l’épanouissement et l’inclusion de l’enfant par l’éducation, la pédagogie, la rééducation et les actions thérapeutiques. Tout est mis en œuvre pour que le développement intellectuel, affectif et corporel s’adapte au potentiel de l’enfant.
Les familles sont par ailleurs particulièrement soutenues, accompagnées et impliquées : espace de parole et de rencontre, partage du temps éducatif sont des points essentiels pour permettre l’épanouissement de l’enfant.
En savoir plus sur l’I.M.P.je et l’I.M.P. des Papillons Blancs à Mulhouse et Bollwiller

L’I.M.E. de l’A.F.A.P.E.I. à Bartenheim

Structure spécialement dédiée au polyhandicap, à l’autisme et aux déficiences intellectuelles, cet I.M.E. est géré par l’A.F.A.P.E.I. (Association Frontalière des Amis et Parents de Personnes Handicapées Mentales) de Bartenheim.

Le jeune est accueilli à la journée mais l’I.M.E. propose également un hébergement en internat ou semi-internat, avec notamment 20 places pour le polyhandicap. L’accompagnement et l’encadrement éducatif sont tout particulièrement adaptés au handicap du jeune accueilli. Si les cours sont dispensés à l’I.M.E., il est toutefois possible d’envisager une scolarité à temps plein ou partiel dans une école du secteur, grâce à un partenariat entre l’Éducation Nationale et le secteur médico-social.
Les soins médicaux et paramédicaux y sont bien sûr délivrés par une équipe pluridisciplinaire, sans oublier les techniques de rééducation comme l’ergothérapie, l’orthophonie, la kinésithérapie, ou la psychomotricité.
En savoir plus sur l’I.M.E. de l’A.F.A.P.E.I. à Bartenheim

L’I.M.E. Saint-André de Cernay

Géré par l’association Adèle de Glaubitz, l’institut Saint-André regroupe en un seul site plusieurs infrastructures dédiées au handicap dans tous les âges de la vie.
A Saint-André, les personnes accueillies profitent d’un lieu de vie idéal, qui favorise à la fois la socialisation et l’expression individuelle. Autonomie et développement personnel y sont les maîtres mots, pour que la personne en situation de handicap puisse vivre et s’épanouir de la meilleure manière possible.
Au sein de l’institut, l’I.M.E. accueille plus d’une centaine de jeunes handicapés mentaux, et 24 polyhandicapés de 5 à 25 ans. Pour chacun, un projet individualisé est mis en place, tant sur les aspects de développement personnel et social que sur la santé. Les apprentissages scolaires et du quotidien font bien sûr partie intégrante de ce projet, pour que chaque enfant puisse progresser à son rythme et s’inscrire dans une belle dynamique de vie.
En savoir plus sur l’IME Saint-André de Cernay

Vous serez surement interessé par :

26/03/2019

Célébrité et handicap : se surpasser pour briller

Stephen Hawking : un cerveau exceptionnel, un homme cloué dans un fauteuil Depuis ses 20 ans, Stephen Hawking souffre d’une forme rare de sclérose latérale amyotrophique (SLA), ou maladie de Charcot. Au fil des années, sa maladie évolue jusqu’à le laisser presque complètement paralysé. Vers la fin de sa vie, il utilise même une interface […]

Lire l'article complet

14/12/2018

Les métiers de l’orthopédie : Estelle et Julius, bandagistes

Estelle et Julius forment un binôme complice et complémentaire pour rendre nos prothèses, orthèses ou coques aussi confortables que possible, l’esthétique et la qualité de finition en plus. Ils nous présentent leur métier. Comment êtes-vous devenu(e) bandagiste ? Estelle : J’ai un CAP de couture et 13 années d’expérience dans le jean, il a donc […]

Lire l'article complet

09/11/2018

Des applications mobiles pour faciliter vos déplacements

Jaccede – Votre guide de poche des lieux accessibles Jaccede propose aux personnes à mobilité réduite des informations concernant l’accessibilité des lieux ouverts au public : présence d’équipements adaptés, d’une entrée aménagée, etc… Via mobile ou directement sur leur site web, on peut consulter les fiches de nombreux lieux, avec des informations très précises comme le […]

Lire l'article complet

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

OK