09/07/2019

Étudiants en ergothérapie : une visite guidée pour mieux comprendre…et travailler

Ils étaient 20 mardi dernier à bénéficier d’une visite guidée dans nos locaux. Pilotés par Nadine, ergothérapeute elle-même, ces étudiants on pu se familiariser avec les coulisses du savoir-faire d’A.C.M.T.O.
Trois d’entre eux, Théo, Pierre et Lucas, nous parlent de leur vision du métier et de ce qu’ils ont appris durant la visite

Le métier d’ergothérapeute, c’est un choix ou une vocation pour vous ?

Théo, Pierre et Lucas : « On est tous les trois issus de la PACES. Mais on n’avait pas forcément souhaiter devenir ergothérapeutes. Ceci dit, aujourd’hui, on est ravis d’y être ! »

 

 

Qu’est-ce qui vous plait particulièrement dans vos études d’ergo ?

Théo : « Le champ d’application du métier est très vaste, ce qui m’intéresse beaucoup c’est de pouvoir me rapprocher du patient et de son contexte de vie. On fait beaucoup de stages, et c’est très enrichissant : de la traumato à la rééducation, l’ergo est partout ! ».

Lucas : « La variété des publics est très stimulante. C’est un métier qui touche les enfants, les personnes âgées, la psychiatrie, etc. Il n’y a pas que la dimension « physique » du soin comme par exemple en kiné. Là on est au cœur du quotidien du patient ».

 

Qu’avez-vous apprécié lors de cette visite de nos locaux

Pierre : « C’était super de pouvoir avoir accès aux coulisses de ce que nous allons proposer à nos patients. Et on a un panel large de tout ce qui existe ou qui est possible pour une meilleure prise en charge du handicap au quotidien. La technicité mise en œuvre et le suivi effectué chez A.C.M.T.O. sont assez impressionnants. »

Lucas : « J’ai été assez scotché par tout ce qui est grand appareillage, qui demande un savoir-faire pointu. Et aussi, visiter l’entreprise m’a permis de voir qu’il y a d’autres endroits et d’autres contextes pour exercer le métier d’ergothérapeute que dans un centre de rééducation ».

Théo : « Cette visite m’aura sans aucun doute aidé à nourrir mon carnet d’adresses de partenaires professionnels. En effet, savoir qu’il y a un ergothérapeute en poste dans la structure est important. Cela donne un signal fort quant au professionnalisme de l’entreprise – et montre déjà qu’elle a une certaine approche du handicap. On va parler le même langage et avoir une vision commune sur les patients ».

 

Vous serez surement interessé par :

16/07/2019

A.C.M.T.O. est certifiée Helix 3D, la prothèse de hanche électronique d’Ottobock !

Thomas, orthoprothésiste chez A.C.M.T.O., vient de décrocher la précieuse certification Helix 3D, la prothèse de hanche électronique créée par Ottobock. Ainsi nous sommes la première société d’orthopédie en Alsace à pouvoir proposer cet appareillage de pointe à nos patients. Deux journées pour maîtriser l’articulation de hanche Helix 3D Cette prothèse de hanche est d’une technologie […]

Lire l'article complet

09/07/2019

Restaurant et soirées dansantes inclusives : les belles initiatives mulhousiennes autour du handicap

Un restaurant avec « un petit truc en plus »   Son nom est mystérieux…qu’est-ce donc que ce « petit truc en plus » promis par ce nouveau restaurant implanté place de la Paix à Mulhouse  ? En phase de test depuis début juin, ce restaurant pas comme les autres ouvrira au public en septembre. Sa différence, son «petit […]

Lire l'article complet

19/06/2019

Valides et personnes en situation de handicap moteur : comment faire du sport ensemble ?

Courir et marcher ensemble, c’est possible ! Quel que soit votre handicap, les courses et marches, notamment caritatives, peuvent être accessibles. Vous êtes en fauteuil ? Constituez une équipe et profitez de ces évènements un peu magiques, où la belle humeur et l’engagement sont de la partie. Nous l’avons fait pour les Mulhousiennes : une […]

Lire l'article complet

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.

OK